Interview d'Anza - Head Phones President

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Anza et je suis la chanteuse de Head Phones President

Tu as commencé ta carrière en tant qu’Idol. Comment es-tu passée de la pop au metal ? As-tu toujours été une fan du genre, ou est-ce venu plus tard ?

La première étape a été de jouer pour la comédie musicale Sailor Moon. Comme vous le savez, ce genre de spectacle implique beaucoup de choses : il faut jouer la comédie, danser, chanter. Chanter est ce que j’aime le plus, et j’ai commencé à ressentir l’envie d’émouvoir les gens, de m’exprimer juste par le chant. Ensuite, pour parler de Heavy metal et de Rock, j’ai été complètement subjuguée quand j’ai vu pour la première fois le clip de X Japon « Hide ». Je me suis dit que ça serait vraiment cool de faire du rock et de m’exprimer à travers tout mon corps et finalement pas juste par ma voix.

En 2007, vous avez sorti un album « folie à deux ». Pourquoi avoir choisi un titre français et qu’est-ce que cela signifie pour toi ?

Les autres membres de HPP ont proposé ce titre, qui selon eux correspondait le mieux à cet album. J’étais un peu inquiète et je me demandais s’ils avaient vraiment raison mais nous voulions exprimer l’idée de devenir fou avec quelque d’autre. C’est-à-dire quand l’obsession nous fait perdre l’esprit - à nous mais aussi à la personne qui nous est la plus proche. Et puis, c’est toujours le plus difficile pour moi de trouver des noms d’album alors… hahaha.

Tu écris tes propres textes, quels sont les sujets que tu souhaites partager avec le public ?

Ce que j’écris, ce n’est pas tout à fait des paroles de chansons, mais ça se présente plutôt comme des poèmes dans lesquels je mets ce que je ressens, chaque jour, comme un journal intime. Je pense que j’ai besoin de confiance en moi pour affronter les choses que j’aurais tendance à ignorer. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut se confronter à ses mauvais côtés (parfois aussi aux bons) et accepter cette part de soi-même plus sombre. C’est ce qui me rend plus forte et confiante, beaucoup plus forte que si j’étais dans le déni. J’espère donc que les gens qui écoutent notre musique et mes paroles vont faire de même. Cela serait un grand bonheur de savoir que nous pouvons aider un peu certains, les faire avancer dans la vie.

 En 2011, vous avez participé à la Japan Expo Sud. Comment cela s’est-il passé ? Avez-vous trouvé que le public français est différent du japonais ?

Nous avons passé un super moment en France ! C’était notre tout premier concert français. J’étais très surprise qu’autant de personnes s’intéressent à la culture nippone et aux animés, et cela m’a presque fait pleurer de savoir que beaucoup de monde nous connaît déjà !
Je ne pense pas qu’il y ait une grosse différence entre le public français et japonais, mais nous avons été très heureux de voir que le public appréciait vraiment notre show !

Seriez-vous contents de revenir ?

Oui, bien sûr ! La prochaine fois, nous aimerions venir pour une tournée française.

Si tu devais faire un duo avec une autre chanteuse de metal, qui choisirais-tu ?

C’est une question très difficile car il y a beaucoup de très bonnes chanteuses. Mais si je devais n’en choisir qu’une, ce serait Maria de In this moment car nos groupes ont déjà joué ensemble et j’ai pu voir à quel point elle est douée. Cela serait une rencontre très intéressante !!!

Veux-tu dire quelques mots nos lecteurs et aux fans français?

Nous avons sorti notre nouvel album Stand in the World le 6 juin de cette année et c’est certainement le meilleur CD de notre carrière !!! J’espère que vous écouterez nos chansons en live, nous allons tout faire pour venir vous voir et tous vous rencontrer. Nous sommes très impatients!