Interview d'Adeline - Resilience

Resilience est né en 2004 et votre premier album vient juste de sortir, que s'est-il passé durant ces 8 années ?

Beaucoup de choses ! On a fait quelques lives en 2005/2006, puis, il a fallu à Benjamin le temps d'assoir le climat global de l'album. On a fait les pré version et les enregistrements de batterie en 2007, tout était écrit à ce moment là. En parallèle il y eu Akroma et Ben a enregistré des groupes, fait pas mal de pédagogie. La dernière étape avant la dernière ligne droite de Birht 2.0 a été la fin des enregistrements de The Way Things End d'Akin. Nous n'avons pas chômé.


Nous découvrions à l'époque le titre Against the tide, toujours présent sur Birth 2.0 mais avec un son quelque peu changé... parle nous de l'évolution de votre musique.

Against The Tide était effectivement sur notre première demo. Nous souhaitions moderniser le son sur Birth 2.0, comme je te l'ai dit les morceaux ont été écrits il y a 5 ans, et c'était un défi de leur faire un son 'actuel'. Nous avons donc enregistré la batterie en acoustique dans un studio plutôt que la méthode batterie électronique avec sons samplés comme c'était le cas en 2004, il en résulte un son beaucoup plus énergique. Benjamin a aussi investi dans le matériel de production, ce qui explique les sons electro plus modernes.


Les paroles traitent de l'introspection, peux-tu nous en dire plus sur les différents thèmes abordés ?

Le thèmes principaux de l'album sont la quête de soi, les jeux du mental et l'évolution par l'introspection. Aborted Freedom parle de cette sorte de schizophrénie entre l'envie d'aller au bout des choses, de se libérer du mental, et la peur de se tromper, ou au contraire de réussir. Against The Tide, c'est la quête soi à travers l'autre, Introspection 2.0 c'est la fuite, Rewind, la prison mentale qui nous oblige à revivre continuellement les même problèmes jusqu'à la résolution d'un "karma". Le titre de l'album résume cette sorte de renaissance, Birth 2.0 c'est l'évolution, parfois douloureuse. Ca n'était pas évident de tourner autour des mêmes thèmes tout en abordant différents points de vue, d'avoir un fil conducteur tout en évitant la redondance, c'est là qu'Asphodel nous a beaucoup aidé (elle a écrit quatre textes !)

Quelles sont les principales influences musicales du groupe ?

En ce qui me concerne j'ai peu d'influences métal, mes influences sont plutôt pop (The Cranberries, Tori Amos, Sting, …), pour Ben ça va de Lorie à Porcupine Tree, en passant par Mike Oldfield Pain Of Salvation. Yann est très éclectique aussi, Porcupine Tree, Incubus, Periphery...


Quel est ton propre parcours ? quels sont les artistes que tu aimes le plus ?

Pour les artistes, ce sont exactement ceux de mes influences. J'ai commencé à chanter, un peu comme tout le monde, dans ma salle de bain et dans des chorales de collège. Je suis rentrée dans un groupe de reprises après le BAC, dans l'école où j'étais dans la banlieue lyonnaise, et lors d'un tremplin j'ai rencontré des musiciens qui étaient étudiants à l'INSA. L'un d'eux était ami d'enfance avec une partie des membres d'Akin, qui cherchaient une chanteuse... La suite, je crois que vous la connaissez.

Si tu devais faire un duo avec une autre chanteuse de metal, qui choisirais-tu ?

Asphodel de Pin Up Went Down, sans hésiter! On se connait depuis pas mal de temps et j'aime son univers artistique, aussi bien dans la musique que dans tout le reste.

Peux-tu nous faire partager tes dernières découvertes musicales ?

Benjamin m'a récemment fait découvrir No Way, un groupe Belge entre Maiden et Porcupine Tree, aussi talentueux que humainement sympa !


Revenons à Resilience. Quels sont vos projets ? Peux-être un clip et des concerts ?

Nous en sommes en train de travailler pour les lives et trouver une formule intéressante pour coller à l'album tout en proposant quelque chose de légèrement différent au niveau des sons. Pour le clip ça n'est pas une priorité mais ce serait mentir que de dire que nous n'y pensons pas.

un dernier commentaire ?

Merci à toi de me permettre de m'exprimer sur notre musique ! Je voudrais encore remercier tous ceux qui nous ont permis de faire de cet album ce qu'il est, en particulier Asphodel et Daniel de Pain Of Salvation. Et bien sûr une grosse pensée à ceux qui nous écoutent, nous soutiennent, à bientôt sur scène, on l'espère !